Publié le

Lire pour apprendre à parler

apprendre à parler PETIT-GARCON-LIVRE-UNE-HISTOIRE-POUR-MON-ENFANT

Apprendre à parler – Apprendre à lire : Lire apprend à parler

Comment apprendre à parler ?

Cette spécificité humaine d’apprendre à parler n’a pas fini de nous intéresser tant elle est étonnante !

A la naissance, le petit humain est « précâblé » pour parler. Le cerveau immature d’un prématuré, né 3 mois avant le terme, est déjà capable de distinguer la voix d’un homme de celle d’une femme, et peut différencier des phonèmes aussi proches que « ba » et « ga ». Le bébé reconnaît les sons et les syllabes bien avant de les produire. Entre 6 et 12 mois, un phénomène très important survient : l’enfant perd la capacité de parler toutes les langues du monde pour ne rester sensible qu’à sa langue maternelle. Petit à petit, les connexions s’organisent entre les aires auditives et celles du langage. Le nourrisson parvient à dissocier les mots de la parole continue, et essaie de reproduire à son tour les sons mémorisés.

(Source : caminteresse.fr)

D’abord, pourquoi apprend on à parler ?

Pour communiquer !

Ensuite, comment ?

Normalement, lorsque vous vous adressez à votre bébé, votre tout-petit, vous êtes factuels, vous ne faites pas de phrases longues, vous êtes concis : « Ranger les chaussures. Voilà, c’est ça ! ». C’est effectivement la différence entre le langage et la lecture.

Bébé apprendra à parler si vous lui parlez. Il répètera. En outre, cela peut paraître évident, et pourtant ! Plus vous « discuterez » avec lui, plus il aura envie de vous répondre. Alors, laissez-vous aller à de doux bavardages. Accentuez les mots que vous voulez que bébé apprenne rapidement. Parlez doucement, articulez. Employez le bon mot. Un chat passe, votre bébé s’agite et dit « miaou miaou ». Évitez alors de répéter ces onomatopées. Félicitez-le en employant le bon mot. Si vous vous contentez de « parler bébé », il mettra plus de temps à les acquérir. Utilisez des synonymes.

En vrai petit bavard, votre bébé se lance dans un récit dont vous ne comprenez que quelques bribes. Peu importe ! Regardez-le donc et répétez ce qu’il dit de manière intelligible : « Tu dis au revoir à Papa, c’est cela ? » « Tu veux aller à la crèche voir les autres bébés ? ». Parlez-lui de sa vie, des moments qui le concernent.

Les chansons sont aussi de véritables trésors pour bébé. Elles participent à un moment de tendresse et d’échange entre vous, et lui permettent de se familiariser avec les sons, les syllabes et les mots eux-mêmes. Les rimes feront prendre conscience à l’enfant des phonèmes qui existent.

 

Comment la lecture apprend-elle à parler ?

Lorsque vous lisez, la poésie est au rendez-vous. La plupart du temps, vous constaterez que lire est un pur moment de bonheur pour bébé.

En effet, les interactions entre l’adulte et l’enfant sont merveilleuses pour lui. Bébé associe alors les mots aux images, il entend de nouveaux mots que vous n’utilisez pas dans la vie quotidienne. Le langage  s’étoffe et se structure ainsi.

C’est ainsi qu’un tout-petit apprend à parler, dans le plaisir et l’échange quotidien avec ses parents, et les notions qu’il intègre – la structure d’une phrase, la représentation des mots… – quand on lui lit des livres le préparent doucement à l’apprentissage de la lecture et de l’écrit.

Publié le

Tous nos petits aiment les livres !

petits livres MERE DE FAMILLE NOMBREUSE LECTURE du soir ENFANT UNE HISTOIRE

Les bébés, les bambins, les petits garçons, les petites filles, les ados : ils aiment tous  les livres !

Les bébés

Livres mous et souples pour débuter, en carton rigide pour continuer…

Dès leur première année, les petits bébés sont attirés par les livres. Ils les saisissent, ils les mettent à la bouche, les tournent et en tournent parfois les pages, puis les jettent !

Ils prendront peut-être votre livre et en déchireront quelques pages, tandis que si vous êtes plutôt sur vos écrans, c’est de votre téléphone qu’ils se saisiront… Demandons-nous donc ce que nous montrons à l’enfant et de quoi il dispose.

Dès que Papa ou Maman s’intéresse à quelque chose, alors cette chose devient passionnante. Si Papa et Maman ont un livre entre les mains, alors le livre prend pour eux une autre dimension.

Bébé grandit et l’adulte lui lit des histoires, c’est un moment intense, le plaisir est partagé, la complicité est là.

Les bambins

Les albums d’images et enfin… les livres d’histoires.

L’enfant ne comprend pas toujours le sens du texte, mais peu importe ! Il en perçoit sa petite musique. Il vous interrompra peut-être, mais pas forcément… Vos paroles sont rythmées, votre intonation est captivante.

Vous changez même votre voix pour amuser votre enfant, forte, douce, grondante, quels rebondissements dans votre voix ! Votre voix n’est pas celle qui est fatiguée, lasse, parfois agacée, non c’est une vois animée d’un tempo et d’émotions.

Le contenu du livre

Prenons garde à ce que nous lisons à nos enfants ! Pourquoi ne pas profiter des lectures pour inculquer à la fois du vocabulaire, de l’histoire, de la culture, de la morale ? Dès le plus jeune âge, nous pouvons exploiter chaque minute pour proposer à l’enfant des outils qui le structureront. La lecture en fait partie. Le contenu de ce que l’on lit également.

Publié le

Livres pour enfants : Ouverture de la boutique en ligne

LOGO Le plaisir de lire histoire pous enfants lecture

Présentation

Je suis Emeline Montoural et j’écris des livres pour enfants. Ces livres étaient au départ destinés à mes enfants, puis, voyant l’intérêt qu’ils suscitaient auprès du cercle familial élargi et du cercle amical, j’ai décidé de les partager avec… un monde inconnu ! Celui des internautes, des achats impersonnels, du « zapping », de la rapidité, du taux de rebond, du référencement internet. Un monde où vous devez compter avec Google pour que l’on vous trouve…

J’écris des histoires depuis que je sais écrire, je me suis dit que le jeu en valait la chandelle !

 

Pourquoi des livres pour enfants ?

Moi qui ne demandais qu’à lire des histoires du soir à mes enfants, dans quelle situation m’étais-je mis ?! Cherchant de belles histoires, dont le contenu m’importait autant que la fin et la morale (la moralité), ma quête de livres au vocabulaire soigné et faisant usage du passé simple m’a amené à les écrire moi-même ! Non pas que ce type de livres n’existe pas déjà, bien au contraire, la littérature fourmille de belles histoires… Mais j’avais un autre défi à relever : je devais trouver des livres que mon enfant lirait aussi, même en début d’apprentissage de la lecture. Je voulais aussi que mes livres s’adressent aux enfants en difficulté de lecture (les enfants dys, comme aujourd’hui on nomme les petites victimes de la méthode d’apprentissage de lecture globale, les victimes de nos défaillances d’adulte…).

 

Qu’est ce que je propose ?

Des livres qui doivent faire aimer la lecture à vos enfants ! C’est mon défi personnel ! Je suis mère de famille nombreuse, et donc, je suis pleinement concernée par cette problématique.

Je me suis aussi fixée pour but que la mise en page de mes livres rende la lecture plus accessible aux enfants présentant des difficultés de lecture (début d’apprentissage, enfants présentant des « troubles dys »…).

 

Ouverture de la boutique

Rendez-vous ici pour visiter ma boutique.

Beaucoup d’histoires déjà écrites, reste encore à les imprimer, ce qui a un certain coût… Patience, petits lecteurs ! Et à bientôt !